Le Défi 5-30 est pour vous

Si la première étape de la guérison est de reconnaître son problème, les Québécois seraient en bonne voie de trouver des solutions efficaces à leur surpoids. Ces derniers sont plus que jamais conscients d’arborer des formes qui s’éloignent des recommandations de poids santé des spécialistes.

L’enquête sociale Découvrez le vrai visage du Québec, réalisée en 2009 par Hebdos Québec auprès de 33 000 personnes, révèle que 53 % des répondants estiment avoir des livres en trop. C’est dans la région de Lanaudière (58 %) que les gens s’avouent les plus gros, suivis de près par les Laurentides et le Saguenay – Lac-Saint-Jean (56 % chacune).

Dans l’ensemble du Québec, les répondants évaluent leur surpoids à 24 livres. En Outaouais, c’est 27 livres, et dans Chaudière – Appalaches, 26 livres. Ces chiffres parlent, et laissent croire qu’il est temps, pour une bonne partie des Québécois, peu importe leur région d’origine, d’attaquer leur problème d’embonpoint. Surtout quand on sait tous les dégâts que cette condition peut causer sur la santé.

Or, les Canadiens font preuve d’une extrême sédentarité. Une étude récente de Statistique Canada révèle que seuls 15 % des adultes et 7 % des jeunes atteignent le niveau recommandé d’activité physique. Un adulte devrait accumuler au moins 150 minutes d’activité physique par semaine pour maintenir une bonne santé. Chez les 5 à 17 ans, cela grimpe à 60 minutes par jour.

Tout un défi
Nous prenons du poids notamment lorsque nous bougeons moins, et que nous mangeons trop par rapport à nos besoins caloriques. De nombreuses alternatives existent pour vous aider à retrouver un certain équilibre corporel. Certains opteront pour le traditionnel régime, certes, mais que diriez-vous de surveiller et votre alimentation, et votre condition physique? Si l’idée vous plaît, le Défi 5-30 est pour vous.

L’initiative consiste à manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, et de bouger 30 minutes par jour, le tout au moins cinq fois par semaine. Un contrat que vous devrez remplir pendant six semaines, à compter du 1er mars prochain.

Il s’agit là d’une façon fort intéressante pour vous d’aller rejoindre 70 % des répondants de l’enquête sociale menée par Hebdos Québec, qui disent aimer leur apparence physique. À go, on bouge !

Cette entrée a été publiée dans Enquête, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.