L’internet de l’avenir aura un impact plutôt négatif sur le genre humain

Internet célébrait le 12 mars dernier ses 25 ans. Dans le cadre de cet anniversaire, le très réputé Pew Research Center s’est penché sur l’avenir de l’internet en sondant un groupe de penseurs oeuvrant dans les domaines de la science et de la technologie. La question posée est fort simple : en 2025, quel sera le rôle d’internet dans la vie des gens? Et quels seront ses impacts sur les processus économiques, politiques et sociaux entre aujourd’hui et 2025?

Voici donc les principaux éléments de l’étude non scientifique menée par le Pew.

L’information invisible

Les dispositifs numériques renfermeront leurs propres modes de communication, leurs propres «réseaux sociaux», qu’ils utiliseront pour partager et colliger des informations pour ensuite générer automatiquement contrôles et activations. De plus en plus, les humains vivront dans un monde dans lequel les décisions seront prises par un ensemble actif de dispositifs fonctionnant en synergie. Internet se fera plus envahissant, mais moins explicite et visible qu’aujourd’hui. Il se fondra, dans une certaine mesure, à l’arrière-plan de tout ce que nous faisons.

Déployer tout le potentiel de la portabilité

Nous verrons naître des dispositifs portatifs à porter sur soi qui recueilleront une série de données pour nous aider à mieux vivre. Les penseurs réfèrent particulièrement à des dispositifs en matière de santé, afin que nous puissions mieux prendre en charge notre médication, à titre d’exemple.

De l’internet à «l’Ubernet »

Tôt ou tard, les sept milliards d’habitants que comptera la Terre seront interconnectés. Les experts parlent alors d’Ubernet, qui rejoindra l’ensemble de la population, avec comme menace la diminution du pouvoir des gens sur leur vie. À contrario, avec la possibilité pour les individus d’établir une véritable communication par le truchement des réseaux sociaux et d’autres dispositifs qui verront le jour, le pouvoir des nations à contrôler leur peuple ira en diminuant. Une théorie fort plausible, car le Printemps arabe nous sert d’exemple à ce chapitre.

Des individus plus instruits

Internet permettra à tous les peuples de la Terre d’accroître leur savoir. Nous assisterons au déploiement de nombreuses applications vouées à l’apprentissage de connaissances générales, disponibles partout dans le monde. Nous verrons naître une foule d’outils éducatifs et disponibles à peu de frais. Globalement, le taux d’alphabétisation augmentera et l’on peut s’attendre à une élévation du quotient intellectuel moyen de la population mondiale.

Une sombre réalité au quotidien

La démocratisation de l’internet comportera de nombreux côtés sombres. Les cyberattaques terroristes seront courantes. Le terrorisme provenant à la fois des individus et des organisations sera monnaie courante. Le monde sera moins sécuritaire et seules les aptitudes personnelles et la vigilance protégeront les individus. La vie privée et la confidentialité des données seront durement mises à l’épreuve. Les maladies du cyberespace telles la dépendance, se multiplieront à vitesse grand V et elles affecteront la dynamique familiale.

Des gouvernements plus avertis

Les gouvernements deviendront de plus en plus habiles dans l’utilisation de l’internet à des fins de contrôle politique et social. Pour contrer ce phénomène, des entreprises pourront nous vendre des filtres de protection pour bloquer l’envahissement potentiel de l’État ou d’autres organisations.

 

Source: Digital Life in 2025

Cette entrée a été publiée dans Enquête, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.