L’état de la presse dans le monde

L’Association mondiale des journaux dévoilait récemment les conclusions de son rapport sur l’état de la presse dans le monde. Dans l’ensemble des pays du globe, les recettes des journaux ont atteint 163 milliards de dollars, une donnée stable par rapport à 2012. Par contre, sur le seul plan des recettes publicitaires, nous observons une nouvelle chute qui atteint 6% entre 2012 et 2013, portant celles-ci à 84,8 milliards.

Par ailleurs, la composition des revenus totaux des journaux se lit comme suit :

  •  69% de la vente de publicité.
  • 24% en revenus d’abonnement.
  • 8% de sources diverses (événements, conférences, etc.).

Tirage mondial en hausse

Le lectorat mondial des éditions en papier atteint désormais 2,5 milliards d’adultes tandis que le tirage des journaux quotidiens affiche une hausse de 2% sur 2012 pour atteindre 534 millions d’exemplaires. Sans surprise, c’est dans le segment de marché numérique que la croissance survient, avec 23% plus de lecteurs des éditions numériques qui rejoignent désormais 800 millions de personnes.

La hausse du lectorat numérique entraine une hausse de 60% des recettes provenant du numérique, qui atteignent maintenant 1,7 milliard, soit 7% de l’ensemble des recettes de la presse écrite mondiale; 93% proviennent toujours du papier et pour chaque dollar gagné sur les plateformes numériques, 7$ sont perdus dans le papier. Force est d’admettre que le numérique ne compense toujours pas les pertes du papier car ce ratio demeure stable depuis plusieurs années.

Croissance du tirage papier dans certaines parties du monde

Sur le plan du tirage global des éditions en papier, l’Asie, l’Amérique latine, le Moyen-Orient et l’Afrique affichent encore cette année d’importantes augmentations, comme en témoigne le diagramme suivant.

 

Les frais d’abonnement de mieux en mieux acceptés, grâce entre autres, à la nouvelle locale

Il semble que le lecteur soit de plus en plus disposé à payer un frais d’abonnement pour les versions numériques car les revenus à ce chapitre sont 22 fois plus élevés à ceux observés en 2009. Uniquement entre 2013 et 2012, la hausse observée atteint 60%, portant les recettes d’abonnement à près de deux milliards.

 

 

Selon l’Alliance for Audited Media, près de la moitié de tous les journaux américains ont implanté un mode de tarification par abonnement de la version électronique. Le modèle de péage au compteur s’avère le plus populaire, c’est-à-dire que l’on facture le lecteur une somme au-delà d’un certain nombre de visites ou d’articles consultés.

D’ailleurs, les trois catégories de nouvelles pour lesquelles le lecteur est prêt à payer sont :

  •  Nouvelles locales (43%).
  • Dossiers spéciaux et enquêtes (36%).
  • Nouvelles financières et économiques (29%).

■■■

Cette entrée a été publiée dans Ailleurs dans le monde des journaux. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.